Vous êtes ici : Accueil » JEUX VIDEOS » Zone jeux » Les sims 2

Les sims 2


 Les Sims 2, le voila enfin, vous avez sans doute entendu parler du premier volet dont le succés ne fait plus un doute. Rappelons que ce jeu est en faite un jeu de vie artificiel. 

Avec l’arrivé des sims 2 qui a nettement évolué. Les Sims n’ont pas changé tant que ça. Le jeu est toujours une simulation de vie. On crée ses personnages et on les fait vivre en surmontant du mieux possible les petits tracas du quotidien. On leur achète des meubles, on agrandit leur maison, on les fait sympathiser avec leurs voisins, etc.

Tout ça n’a pas changé, pas plus que certains points de leur intelligence par moment trop artificielle. Le coup du voisin barbu qui vient taper l’incruste chez vous jusqu’à pas d’heure est toujours là, tout comme celui qui vous fait aller chercher le courrier en pleine nuit en sous-vêtements. Des petits aspects qui ont le chic pour exaspérer même le plus indulgent des joueurs d’autant qu’on nous annonçait une intelligence plus développée. Cependant, sur ce dernier point, on ne peut pas vraiment dire que Electronic Arts se soit entièrement joué de nous car désormais, les Sims possèdent aussi un genre d’instinct de survie qui les poussera à aller manger, dormir ou se laver tout seul. Evidemment, on peut tout à fait leur donner ces ordres nous-mêmes, sans avoir à attendre qu’ils nous les réclament, mais ça fait plaisir de voir qu’ils sont capables d’aller ouvrir le frigo d’eux-mêmes s’ils ont faim. Globalement, l’IA est donc montée d’un petit cran, mais pas encore de quoi justifier une véritable suite.

qu’est-ce qui différencie réellement Les Sims 2 des nombreux add-on sortis jusque-là ? Tout simplement son système de jeu à la fois plus profond et plus accessible. Plus profond dans le sens où les caractères qui définissent les Sims sont plus nombreux et aussi plus recherchés, et plus accessible car l’interface a été revue pour une prise en main immédiate. Les deux aspects sont d’ailleurs intimement liés. Dès le commencement de la partie, alors qu’on se plonge illico dans l’éditeur de personnages, on voit que les choses n’ont pas été faites à moitié. Outre l’aspect physique extrêmement poussé qui nous fera choisir la couleur des yeux, des cheveux et de la peau, mais aussi la hauteur des oreilles, l’écartement des narines ou encore l’épaisseur de la lèvre inférieure, c’est surtout la définition du caractère de son personnage qui va apporter quelques bouleversements au gameplay. On a le choix entre cinq aspirations et en un clic de souris, on décide si notre Sim aura un penchant pour sa famille, pour sa carrière, pour la connaissance, pour ses amis, ou pour l’amour. Loin d’être anodin, ce choix va conditionner tout un tas de petites choses dans sa future vie, à commencer par ses envies.

 

En permanence, le jeu nous affiche quatre envies et trois craintes pour chaque personnage. Pour vous donner quelques exemples : un Sim tourné vers son boulot va vraiment tout faire pour décrocher une promotion. Un Sim tourné vers l’amour, lui, pensera aussi à une promotion, mais plutôt du genre canapé celle-là (ndlr si vous voyez ce que je veux dire), Loin d’être gadgets, ces envies changent finalement pas mal de choses dans notre façon de jouer puisqu’elles nous guident implicitement et nous donnent des petits objectifs chaque jour. C’est là où le jeu devient peut-être plus accessible. A l’inverse du premier Sims où vous étiez lâché avec vos personnages sans trouver d’autres occupations que d’organiser un barbeuk avec les voisins, Les Sims 2 vous guide et vous montre ce que vos Sims attendent de vous. Toutefois, absolument rien ne vous oblige à les rendre heureux. Libre à vous de laisser s’exprimer votre part de sadisme en les poussant à la dépression, c’est pas trés sympa mais bon.

Dorénavant, vos Sims ont aussi un âge. C’est-à-dire qu’ils vieillissent comme tout le monde. on suit donc leur parcours en les voyant grandir. Petit à petit, ils passent du stade bébé à celui d’enfant, puis d’adolescent, d’adulte et enfin de senior. La suite dépendra de la vie que vous leur avez donnée. S’ils auront été suffisamment heureux, ils vivront bien longtemps, dans le cas contraire, la faucheuse ne tardera pas à venir les chercher.

Mais pas de panique, puisque les Sims peuvent maintenant se reproduire et transmettre leur patrimoine génétique à leur descendance (le côté colérique d’un père pourra se retrouver chez son enfant). Le caractère ne sera pas le seul héritage que les parents légueront à leurs enfants, il y a aussi l’aspect physique. Notons aussi l’aspet graphique trés évolué de ce jeu.

Bref un jeu plus que réussis qui plongerons de nombreuses personnes devant leurs pc.

  • Rechercher

    VOIR AUSSI