Vous êtes ici : Accueil » JEUX VIDEOS » Zone jeux » Alone in the dark 4

Alone in the dark 4


agrandir

Alone in the dark 4, est t’il nécéssaire de présenter ce jeux mondialment connu, il est loin le temps de alone in the dark 1 puis alone in the dark 2 et enfin alone in the dark 3. D’ailleurs vous pouvez aller revivre l’actualité de ses jeux dans notre rubrique jeux d’avant, vous pourez entre autres revoir les jeux alone in the dark mais aussi beaucoup d’autres, cliquez içi pour y accéder. Petite différence par rapport aux précédents volet, Vous pouvez incarnez au choix Edward Carnby, détective spécialisé dans le paranormal ou Aline Cedrac, brillante anthropologue en quête de ses origines paternelles et partez sur la trace de trois mystérieuses amulettes indiennes se trouvant sur l’île maléfique de Shadow. A peine survolez-vous l’endroit que les choses commencent à mal tourner, ben votre karma s’annonce mauvais, et ca ne va pas s’arranger tout de suite. Si vous revenez d’un voyage de 10 ans sur un pays inconnu, et que vous ne découvrez qu’aujourd’hui Alone in the dark, il convient de rappeler quelques points important : le jeu a été lancée en 1992, la série insuffle un nouvel élan au jeu d’aventure sur PC en imposant un style angoissant, fortement inspiré de l’univers fantastique de Lovecraft et de ses horreurs qui vont avec, mis en valeur par des effets visuels et des scènes cinématiques de premier plan. Alternant entre scènes d’actions et cogitations intellectuelles parfois carabinées, Alone devient très vite une série culte, unanimement reconnue comme telle plus des millions de joueurs dans le monde. Edward Carnby, nous revient donc ici relooké en un mélange de Fox Mulder et de Kenu Reeves ayant raté son rendez-vous chez le coiffeur (ce qui favorise parfois de reconaitre un personnage je plaisante bien sure). Il évolue dans des décors et une ambiance sonore particulièrement soignés, aptes à vous coller la trouille juste quand il faut. Le moteur du jeu conserve la jouabilité qui a fait son succès d’origine même si au final les déplacements finissent par paraître un peu lents (mais vous pouvez décider de piquer un p’tit sprint histoire d’accélérer le rythme) et le tir au pistolet un tantinet approximatif (mais vous n’êtes pas obligé de paniquer furieusement dès qu’un truc peu avenant s’amène). Reste que le scénario et la réalisation impeccable devraient tenir en haleine les amateurs d’ambiance maléfique bien décidés à éradiquer les créatures surnaturelles qui ne trouvent rien de mieux à faire que de nous envahir pendant qu’on a le dos tourné. Un jeu pour les fans alone inthe dark, mais aussi pour les autres aussi, un graphisme hyper soigné, une ambiance a vous couper le souffle, bref on adore.

  • Rechercher

    VOIR AUSSI